Nous contacter

Retour aux articles

16/01/2023

Capital Markets

Le bâtiment EKC Vertbois au Kirchberg passe sous les mains de Baltisse Real Estate Investments et STRACO

Image de Le bâtiment EKC Vertbois au Kirchberg passe sous les mains de Baltisse Real Estate Investments et STRACO

#Capital Markets

Les développeurs Baltisse Real Estate Investments et STRACO renforcent leurs positions sur le marché luxembourgeois avec une nouvelle acquisition au 14 rue Edouard Steichen à Luxembourg-Kirchberg.


Conseillé par INOWAI et CUSHMAN & WAKEFIELD dans le cadre de cette transaction, le bâtiment «EKC VertBois», jusqu'alors détenu par un institutionnel allemand, vient d'être cédé aux développeurs belges Baltisse Real Estate Investments et STRACO.


Le complexe Espace Kennedy, qui comprend quatre bâtiments, avait été développé en 2000 par Codic en tant que maître d’ouvrage et conçu par le bureau d’architectes Tetra Kayser Paul & Associés. Le bâtiment EKC VertBois repris par le consortium belge Baltisse-Straco comptabilise 4.475 m2 d’espaces de bureaux répartis sur cinq niveaux et 107 places de parking.


« Malgré un marché fortement déstabilisé par la remontée des taux directeurs ces derniers mois, cette transaction illustre que le Luxembourg et en particulier le quartier du Kirchberg reste une place très attractive tant pour les occupants que pour les investisseurs/développeurs » indique Mohamed Boukattan, Investment Advisor, Capital Markets au sein d'INOWAI.


« En effet, nous avons pu à la fois sécuriser la vente de l’immeuble et susciter un fort intérêt de la part d’occupants AAA pour un actif bien localisé et bénéficiant d’un programme de redéveloppement qualitatif. Cette transaction illustre aussi une nouvelle tendance de marché qui traduit bien la pression qu’ont les investisseurs institutionnels à intégrer davantage les dimensions ESG à leurs stratégies d’investissement. Ce type de repositionnement a un double intérêt ; rendre à nouveau liquide et attractif un actif un peu daté aux yeux d’investisseurs Core/Core+ en vue d’une revente éventuelle, et séduire les occupants institutionnels pour lesquels un label ESG devient un incontournable. », ajoute Guillaume Capellini, Associate chez CUSHMAN & WAKEFIELD.


Cette transaction permettra aux deux acquéreurs de repositionner le EKC VertBois au plus proche des normes du marché actuel, notamment en travaillant sur sa performance énergétique et diverses labellisation ESG.


« Nous avons pu observer que les priorités de nombreux investisseurs avaient subi un recentrage sur le dernier semestre 2023. La concrétisation du dossier EKC VertBois en est l’exemple parfait. Le repositionnement stratégique de certain investisseur institutionnel devrait ouvrir des opportunités de marché pour d’autres investisseurs ayant un profil de risque plus opportuniste et qui pourraient se montrer particulièrement actifs dans les mois à venir. », conclut Tehdi Babigeon, Partner & Head of Capital Markets au sein d'INOWAI.