Un premier trimestre 2016 prometteur

0
Découvrir le rapport de marché Q1 2016

2016 démarre bien pour le secteur de l’immobilier de bureaux selon premier rapport de marché de l’année. Le Kirchberg vient de franchir en ce début d’année le cap du million de m² construits. Le niveau des investissements et le nombre des locations sont de bons présages pour cet exercice.

Avec 71 340 m² loués au cours des trois premiers mois de 2016, l’année débute très bien selon le premier rapport de marché de l’année. Ce résultat est en très forte hausse par rapport à la même période de 2015, puisque la progression atteint 111%, soit plus qu’un doublement. Il est certes boosté par les 28 300 m² de BNP Paribas, qui prend possession d’une partie de ses nouveaux locaux. Mais, même sans cette opération, le niveau d’activité reste substantiellement supérieur à celui du premier trimestre 2015.

Globalement, 73 transactions ont été enregistrées depuis le début de l’année. Plus d’une douzaine porte sur une superficie supérieure à 1000 m². Outre BNP Paribas, les plus importantes sont : Vistra Luxembourg avec 4 475 m², EFG Bank avec 4 134 m², PWC avec 3 200 m².

L’analyse géographique montre que près de la moitié des surfaces louées l’a été au Kirchberg, (49% précisément). Le centre-ville représente 12% des superficies, devant le secteur de la gare (6%) et la Cloche d’Or (5%).  En termes d’activité, le secteur de la banque et de la finance totalise plus de deux tiers des m² loués.

La bonne orientation du marché se vérifie avec le taux de vacance qui reste inférieur à 5%. Le taux le plus bas est enregistré au Kirchberg avec 1,83%, devant le Limpertsberg (3,38%) et le centre-ville (3,48%). Globalement, on observe une stabilisation du taux de vacance depuis 2015.

Les bons résultats du premier trimestre et les opérations devant se réaliser dans les mois à venir indiquent que cette année encore le marché des prises en location devrait atteindre le seuil des 200 000 m², témoignant du dynamisme du Grand-Duché.

213 millions d’euros investis en trois mois

La bonne santé du marché de l’immobilier de bureaux est le reflet du développement économique. L’an dernier, l’emploi a progressé de 2,6% au Grand-Duché, après une hausse de 2,5% en 2014. Le mouvement s’est traduit par une augmentation du nombre des travailleurs frontaliers, notamment français. Il doit se poursuivre cette année. Les prévisions gouvernementales tablent sur une croissance du PIB de 3,4% en 2016, soit un niveau largement supérieur à la moyenne enregistrée entre 1990 et 2014 (2,7%).

Ce contexte est favorable à la poursuite des investissements. Cette année, plus de 130 000 m² seront construits, portant le stock à plus de 3,9 millions de m². Au cours du premier trimestre, les investissements réalisés s’élèvent à 213,5 millions d’euros. Ce résultat est en retrait par rapport aux trois premiers mois de 2015, qui avaient vu la vente du complexe Royal Hamilius. Il est toutefois jugé très positif compte tenu de l’acquisition pour 135 millions d’euros de terrains place de l’Etoile, à l’entrée Ouest de la capitale luxembourgeoise par le fonds souverain d’Abu Dhabi ADIA (Abu Dhabi Investment Authority).