juillet 11, 2024 • Capital Markets Marché immobilier

Évolutions récentes du marché immobilier au Luxembourg : Perspectives d’experts

Six mois après l’événement « Inaugural Inform & Connect » de Quintet Private Bank Luxembourg, les panélistes fournissent des informations et des analyses sur l’évolution du marché immobilier luxembourgeois en fonction de leurs secteurs respectifs depuis le 1er février 2024.

Retrouvez ici le retour de Morgan Mével – Senior Investment Advisor, Capital Markets chez INOWAI :

« Au cours des six derniers mois, le ralentissement du marché résidentiel luxembourgeois s’est poursuivi.

D’une part, les ventes de biens immobiliers « en l’état futur d’achèvement » sont largement suspendues, à l’exception des projets qui seront achevés dans les mois à venir. Les acheteurs hésitent à signer des accords de prévente en raison de l’incertitude concernant la stabilité des promoteurs et des constructeurs, et les options de financement sont devenues plus limitées.

D’autre part, le marché des biens existants se porte mieux, avec certaines ventes sans négociation. Après deux années de marché difficile, certains promoteurs éprouvent des problèmes de liquidité et vendent des terrains à perte. D’autres repensent complètement leurs projets pour augmenter l’efficacité et les rendements, par exemple en développant des espaces de co-living. De plus, l’État et la Ville de Luxembourg ont acheté des terrains stratégiques à des promoteurs pour augmenter le nombre de logements abordables. De nouvelles mesures gouvernementales ont été annoncées pour simplifier et accélérer les autorisations de construire.

Sur le marché des bureaux, nous avons observé une certaine diminution des valeurs par rapport au pic de 2022, bien que le Luxembourg montre plus de résilience que les pays voisins en cette période. Deux transactions importantes ont été réalisées au premier semestre 2024 : la vente du bâtiment Royal Park avec un rendement de 4,75 % et la vente du bâtiment Hygge dans le CBD, où INOWAI a conseillé l’acheteur. Ces transactions marquent le retour des family offices sur le marché. Cependant, les investisseurs institutionnels, qui étaient auparavant les principaux acteurs du marché, sont aujourd’hui plus prudents et éprouvent des difficultés à lever de nouveaux fonds.

Nous espérons que la récente baisse de 25 points de base des taux d’intérêt clés de la BCE, ainsi qu’une baisse supplémentaire attendue, relanceront l’activité sur le marché immobilier d’ici la fin de l’année. »

Pour l’article complet et les analyses des autres panélistes Martine Gerber-Lemaire (Head of Real Estate practice – DENTONS LUXEMBOURG), Jerry Grbic (Chief Executive Officer – ABBL), Michel-Edouard Ruben (Senior Economist – FONDATION IDEA) et Jean-Paul Scheuren (President – REAL ESTATE CHAMBER LUXEMBOURG), veuillez visiter le site de Quintet Private Bank Luxembourg.

Partager cet article


juillet 5, 2024 • Location Résidentiel Marché immobilier

Locataires : les pièges à éviter lors de la location d’un appartement au Luxembourg Voir plus

juillet 4, 2024 • Marché immobilier Office

Opportunité de location exclusive dans l’immeuble Aurora ! Voir plus